Vous êtes ici : Accueil > Le village d’Allouville Bellefosse

La commune d’Allouville-Bellefosse, située près d’Yvetot en plein pays de Caux, est formée en 1823 par la réunion des deux communes, anciennes Adelolvilla et Bellam Fossam (mentionnée vers 1210). Dès 1141 Bellefosse possède une église paroissiale qui appartient alors à l’abbaye de Montivilliers.
Le flibustier Pierre Belain d’Esnambuc naît en 1585 à Allouville au manoir de Quenouville. Fils de Nicolas Blain, sieur de Quenouville et d’Esnambuc, il est baptisé le 9 mars 1585 en l’église St Quentin. Il deviendra célèbre en se rendant maître au nom de la France de l’île de la Martinique le 15 septembre 1635. Il y fonde la ville de St Pierre.

A voir

Le fameux chêne d’Allouville : Cet arbre vénérable vieux de 13 siècles a la particularité d’abriter deux chapelles superposées. Accessibles à l’origine par des escaliers et des galeries de circulation, elles sont logées dans le tronc évidé. Celle du rez-de-chaussée fut aménagée en 1696 en l’honneur de Notre-Dame de la Paix tandis que celle du dessus était appelée la chambre de l’ermite. Il a échappé aux fureurs révolutionnaires grâce à l’instituteur-bedeau qui y avait apposé une plaque le présentant comme le "temple de la raison", alors que les sans-culottes locaux le considéraient comme une "niche d’oraisons". C’est aux efforts d’Henri Gadeau de Kerville que le site doit d’être classé "naturel" depuis 1932. Depuis quelques années déjà le vieux chêne s’appuie sur des béquilles et résiste comme il peut aux outrages du temps.